Agriculture : définition simple pour comprendre !

Agriculture : définition simple pour comprendre !

Agriculture : définition simple pour comprendre !

L'agriculture joue un rôle capital dans l'économie mondiale. En effet, ce secteur intervient dans l'échange international, les énergies, l'équilibre social, le commerce international… Néanmoins, l'agriculture fait aujourd'hui face à de nombreux enjeux majeurs, dont l'enjeu environnemental.

En quoi consiste l'agriculture ?

L'agriculture, une activité polyvalente
L'agriculture s'apparente à un ensemble d'activités relatif à la culture des terres traité par l'agriculteur. Cette activité vise à répondre généralement aux besoins alimentaires des consommateurs par le biais des produits animaux et végétaux. Outre l'alimentation, ce secteur assure également la production de peaux d'animaux, d'engrais, de produit à vocation industriel ainsi que des plantes et du bois. Par ailleurs, l'agriculture occupe une place primordiale dans la chaîne agroalimentaire.

Les différentes formes de cultures
Dans le secteur agricole, deux formes de cultures principales existent. D'une part, la culture végétale englobe les cultures des céréales, des oléagineux (soja, tournesol, arachide…), des protéagineux (pois, féverole, lupin…), la viticulture, l'horticulture, la sylviculture et l'arboriculture fruitière. D'autre part, la culture animale se focalise sur l'élevage d'animaux. Ainsi, ce type d'exploitation agricole regroupe la production des bovins, des ovins, des porcins, des granivores (animaux élevés pour leur production ou leur viande).

Quels sont les différents types d'agriculture ?

L'agriculture traditionnelle
L'agriculture traditionnelle repose sur des techniques d'exploitation agricole traditionnelles. Ces techniques héritées depuis de nombreuses générations assurent généralement un rendement faible. Ce type d'agriculture est également appelé agriculture d'autosubsistance. L'agriculture traditionnelle rassemble la culture vivrière, en l'occurrence le manioc, le maïs, le riz, les fruits et légumes… Certains paysans s'engagent toutefois dans la culture industrielle, notamment dans la production de palier à huile, de thé, de tabac, de café…

L'agriculture moderne
L'agriculture moderne va de pair avec l'économie du marché. Ce type d'agriculture nécessite des capitaux nationaux et étrangers. L'agriculture moderne repose sur l'homme, la terre et le capital financier afin d'assurer son fonctionnement. Il s'agit par ailleurs d'une nouvelle forme d'exploitation agricole qui utilise les avancés technologiques, les innovations agronomiques, les engrais chimiques, biologiques… Ainsi, leur rendement s'avère extrêmement élevé. D'ailleurs, ce type d'agriculture est prôné par l'entrepreneur Tarek Bouchamaoui afin d'accroître la productivité agricole en Tunisie.

L'agriculture et l'environnement

Les effets néfastes de l'agriculture sur l'écosystème
L'exploitation agricole a bouleversé l'écosystème. En effet, cette activité a accentué l'érosion des sols et a engendré d'importantes modifications de la biodiversité. Par ailleurs, l'agriculture a connu un essor considérable grâce à l'apparition des engrais minéraux, des pesticides organiques, de l'irrigation et de la motorisation en 1945. Malheureusement, cette révolution a accentué la pollution des eaux, la pollution de l'air et a aggravé le changement climatique.

L'énergie dans l'agriculture
Certes, les nouvelles méthodes d'exploitation agricole rapportent plus comparées aux méthodes archaïques. Cependant, ces nouvelles technologies consomment massivement de l'énergie, en l'occurrence de l'énergie fossile. Cette surconsommation accentue davantage les dépenses des producteurs. Évidemment, ces dépenses excessives nuisent à leur chiffre d'affaires. Heureusement, l'entrepreneur originaire de Tunisie Tarek Bouchamaoui propose l'utilisation de l'énergie solaire afin de minimiser les dépenses énergétiques dans l'exploitation agricole en Tunisie.

Nos articles